Archives mensuelles : mars 2020

Philosophons un peu

Philosophons un peu et réfléchissons ..on a le temps

Moustapha Dahleb  la plus belle plume tchadienne, a écrit:

L’HUMANITÉ ÉBRANLÉE ET LA  SOCIÉTÉ EFFONDRÉE PAR UN PETIT MACHIN.
Un petit machin microscopique appelé coronavirus bouleverse la planète. Quelque chose d’invisible est venu pour faire sa loi. Il remet tout en question et chamboule l’ordre établi. Tout se remet en place, autrement, différemment.

Ce que les grandes puissances occidentales n’ont pu obtenir en Syrie, en Lybie, au Yemen, …ce petit machin l’a obtenu (cessez-le-feu, trêve…).

Ce que l’armée algérienne n’a pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (le Hirak à pris fin).

Ce que les opposants politiques n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (report des échéances électorales. ..).

Ce que les entreprises n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (remise d’impôts, exonérations, crédits à taux zéro, fonds d’investissement, baisse des cours des matières premières stratégiques. ..).

Ce que les gilets jaunes et les syndicats  n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu ( baisse de prix à la pompe, protection sociale renforcée…).

Soudain, on observe dans le monde occidental le carburant a baissé, la pollution a baissé, les gens ont commencé à avoir du temps, tellement de temps qu’ils ne savent même pas quoi en faire. Les parents apprennent à connaître leurs enfants, les enfants apprennent à rester en famille, le travail n’est plus une priorité, les voyages et les loisirs ne sont plus la norme d’une vie réussie.

Soudain, en silence, nous nous retournons en nous-mêmes et comprenons la valeur des mots solidarité et vulnérabilité.

Soudain, nous réalisons que nous sommes tous embarqués dans le même bateau, riches et pauvres. Nous réalisons que nous avions dévalisé ensemble les étagères des magasins et constatons ensemble que les hôpitaux sont pleins et que l’argent n’a  aucune importance. Que nous avons tous la même identité humaine face au coronavirus.

Nous réalisons que dans les garages, les voitures haut de gamme sont arrêtées juste parce que personne ne peut sortir.

Quelques jours seulement ont suffi à l’univers pour établir l’égalité sociale qui était impossible à imaginer.

La peur a envahi tout le monde. Elle a changé de camp. Elle a quitté les pauvres pour aller habiter les riches et les puissants. Elle leur a rappelé leur humanité et leur a révélé leur humanisme.

Puisse cela servir à réaliser la vulnérabilité des êtres humains qui cherchent à aller habiter sur la planète mars et qui se croient forts pour clôner des êtres humains pour espérer vivre éternellement.

Puisse cela servir à réaliser la limite de l’intelligence humaine face à la force du ciel.

Il a suffi de quelques jours pour que la certitude devienne incertitude, que la force devienne faiblesse, que le pouvoir devienne solidarité et concertation.

Il a suffi de quelques jours pour que l’Afrique devienne un continent sûr. Que le songe devienne mensonge.

Il a suffi de quelques jours pour que l’humanité prenne conscience qu’elle n’est que souffle et poussière.

Qui sommes-nous ? Que valons-nous ? Que pouvons-nous face à ce coronavirus ?

Rendons-nous à l’évidence en attendant la providence.

Interrogeons notre « humanité » dans cette « mondialité » à l’épreuve du coronavirus.

Restons chez nous et meditons sur cette pandémie.

Aimons-nous vivants !

 

 

Parties en ligne

25/03/20   Simultané en ligne

Bonjour à toutes et à tous,

Nous faisons suite aux parties en ligne qui sont disponibles depuis mardi, en vous proposant, cette fois,  un grand simultané pour remplacer la qualification interclubs. Il s’agira d’un tournoi amical, et bien sûr, il ne fera l’objet d’aucune redevance.

Il y a une petite variante par rapport aux parties en ligne : le temps est un peu réduit (2’30 par coup au lieu de 3′) et il ne sera pas possible de passer, il faut chercher jusqu’au bout du temps imparti.

Il sera possible de voir les résultats par comité, ce qui permet de mieux repérer les joueurs de chaque club. Les scores se cumuleront, mais vous restez libre de choisir le nombre de parties que vous voulez jouer.

Les horaires sont donnés à titre indicatif, chacun peut les adapter à son rythme de vie au cours de la journée.

Toutes les informations sont disponibles en suivant ce lien.

Prenez soin de vous et de vos proches. Restez chez vous et …. jouez avec nous !

Bien cordialement

Marie-Odile

 


Bonjour à toutes et tous,

Pour vous distraire pendant cette période de confinement, les informaticiens et les salariés ont travaillé pour pouvoir vous proposer des parties à jouer en ligne : vous en trouverez le mode d’emploi dans le document ci-joint.

Ces parties se jouent en 3 mn par coup, maximum, mais, à la différence des parties que vous jouez habituellement en club ou en tournoi, lorsque vous aurez trouvé le top, vous passerez automatiquement au coup suivant.

Si vous ne savez plus où chercher, vous pouvez passer au tour suivant sans attendre la fin des 3 mn, en cliquant sur le bouton en bas à droite, sans pénalité. Vous pouvez également faire une pose si vous le souhaitez : dans le menu (3 ronds superposés à droite), cliquez sur « mettre le jeu en pose », puis sur « reprendre le jeu » quand vous voulez redémarrer.

Le trois parties quotidiennes qui vous sont proposées se jouent indépendamment l’une de l’autre. Le classement n’est pas cumulé pour cette formule de jeu.

Je vous remercie de transmettre ce message à tous les licenciés de votre club que vous pourrez joindre, pour les inciter à jouer avec nous.

Les salariés et les membres du Bureau Fédéral vous souhaitent de belles parties.

Prenez bien soin de vous et de vos proches

Bien cordialement

005ef655

Doc Parties en Lignes

C ‘était en mars 2020

C’était en mars 2020 …
Les rues étaient vides, les magasins fermés, les gens ne pouvaient plus sortir.
Mais le printemps ne savait pas, et les fleurs ont commencé à fleurir, le soleil brillait, les oiseaux chantaient, les hirondelles allaient bientôt arriver, le ciel était bleu, le matin arrivait plus tôt.
C’était en mars 2020 …
Les jeunes devaient étudier en ligne, et trouver des occupations à la maison, les gens ne pouvaient plus faire de shopping, ni aller chez le coiffeur. Bientôt il n’y aurait plus de place dans les hôpitaux, et les gens continuaient de tomber malades.
Mais le printemps ne savait pas, le temps d’aller au jardin arrivait, l’herbe verdissait.
C’était en mars 2020 …
Les gens ont été mis en confinement pour protéger les grands-parents, familles et enfants. Plus de réunion ni repas, de fête en famille. La peur est devenue réelle et les jours se ressemblaient.
Mais le printemps ne savait pas, les pommiers, cerisiers et autres ont fleuri, les feuilles ont poussé.
Les gens ont commencé à lire, jouer en famille, apprendre une langue, chantaient sur le balcon en invitant les voisins à faire de même, ils ont appris une nouvelle langue, être solidaires et se sont concentrés sur d’autres valeurs.
Les gens ont réalisé l’importance de la santé, la souffrance, de ce monde qui s’était arrêté, de l’économie qui a dégringolé.
Mais le printemps ne savait pas. Les fleurs ont laissé leur place aux fruits, les oiseaux ont fait leur nid, les hirondelles étaient arrivées.

Puis le jour de la libération est arrivé, les gens l’ont appris à la télé, le virus avait perdu, les gens sont descendus dans la rue, chantaient, pleuraient, embrassaient leurs voisins, sans masques ni gants.

Et c’est là que l’été est arrivé, parce que le printemps ne savait pas. Il a continué à être là malgré tout, malgré le virus, la peur et la mort. Parce que le printemps ne savait pas, il a appris aux gens le pouvoir de la vie.

Tout va bien se passer, restez chez vous, protégez-vous, et vous profiterez de la vie.

😃

Correspondants FFSC

Message du 16/03/20 10:10
> De : « Marie-Odile Panau » <mopanau@ffsc.fr>
> Objet : [Clubs] Organisation FFSc
> Bonjour à toutes et à tous,

> Je vous remercie de prendre connaissance de cette information et, pour les présidents de clubs, de la transmettre -par messagerie- à tous vos adhérents.

> « Les dernières mesures gouvernementales nous obligent à modifier l’organisation de travail des salariés de la FFSc. Ils seront, à partir de lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre, tous en télétravail. Les bureaux de la FFSc seront donc fermés.

> Mais les salariés resteront à votre disposition, et vous pourrez les contacter essentiellement par l’intermédiaire de leur messagerie :

> Patrice Bulat : webmestre@ffsc.fr

> Joan Controu : jcontrou@ffsc.fr

> Cola Decron (DupliJeu) : colas.decron@ffsc.fr

> Nathalie Del Olmo : nathalie.delolmo@ffsc.fr

> Adrien Derveloy : adrien.derveloy@ffsc.fr

> Séverine Gruchot : sgruchot@ffsc.fr

> Estelle Wajntreter : duplitop@ffsc.fr (son téléphone et les horaires restent inchangés : 06 59 48 66 10)

> FFSc : info@ffsc.fr

> Pour joindre la FFSc, selon les horaires habituels, merci d’utiliser le numéro suivant : 06 19 65 90 83. Ne l’enregistrez pas, il est temporaire.

> Le BD et les salariés vous remercient pour votre compréhension. »

Bien cordialement

Situation des clubs

CORONAVIRUS

7 clubs n’ont pas répondu  !!

Situation d’ouverture des clubs :

s01 BREST Pas d’info
s02 VANNES Fermé
s03 CROZON Pas d’info
s04 PERROS Fermé
s05 PLERIN Fermé
s06 QUIMPER Fermé
s07 PLOUHARNEL Fermé
s08 SAINT MALO Pas d’info
s09 LORIENT Fermé
s10 PORT LOUIS Fermé
s11 PAIMPOL Fermé
s12 CONCARNEAU Fermé
s13 SUD GOELO Fermé
s14 CARHAIX Pas d’info
s15 ERQUY Fermé
s16 PLOUDALMEZEAU Fermé
s17 QUIMPERLE Pas d’info
s18 DINAN Pas d’info
s19 LA GACILLY Fermé
s20 ILE TUDY Fermé
s21 DOUARNENEZ Fermé
s22 OUESSANT Pas d’info
s23 MUZILLAC Fermé
s24 LANDIVISIAU Fermé
s25 SAINT AVE Fermé
s26 BAUD Fermé
s27 RENNES Fermé
s28 PLUGUFFAN Fermé
s29 SARZEAU Fermé
s30 CADEN Fermé
s31 SAINT ERBLON Fermé
s32 QUIBERON Fermé
s33 GUINGAMP Fermé
s34 LANMODEZ Fermé
S35 AMBON Pas d’info

Merci d’envoyer vos infos

Jean-Marc

 

 

 

« Entrées précédentes